ASMR vient de l’anglais “Autonomous Sensory Meridian Response” que l’on pourrait traduire par “Réponse autonome du méridien sensoriel”. Cet acronyme désigne une technique de relaxation par les sensations. Les sensations sont déclenchées par un stimulus sensoriel la plupart du temps auditif et/ou visuel : l’écoute d’un son, la présentation d’un objet avec douceur et lenteur. Il s’agit de donner à ressentir une sensation très relaxante. Cette sensation peut se manifester par des picotements et/ou des frissons en réponse à un stimulus auditif. Cette technique offre un grand pouvoir introspectif.

Les bienfaits

Les bienfaits de l’ASMR sur la santé ne sont pas encore démontrés mais ses effets intéressent le monde scientifique.

  • L’écoute de sons agréables a le pouvoir de détendre, c’est dans ce sens que l’ASMR peut diminuer le niveau de stress et aider à trouver le sommeil plus facilement et à mieux dormir.
  • La focalisation de la pensée sur un objet ou sur une musique inspirante engendre aussi un sentiment de plaisir chez celui qui la reçoit. Le plaisir induit la sécrétion de plusieurs hormones dans l’organisme : la dopamine, l’hormone du bonheur. Et la sérotonine, un neurotransmetteur que l’on retrouve dans les antidépresseurs. La pratique de l’ASMR déclenche des sensations plaisantes. Une étude britannique menée en 2015 montre que l’ASMR améliore temporairement l’humeur des personnes dépressives.
  • L’association de l’ASMR à la méditation de plein conscience ou à l’hypnose permettrait de réduire plus encore le niveau de stress et de ralentir l’activité cérébrale.
  • L’insomnie et l’anxiété peuvent par exemple être apaisées par l’ASMR, comme le montre l’une des premières études réalisées sur le sujet en 2015 par l’Université de Swensea en Grande-Bretagne, qui prouve que ces vidéos sont, en grande majorité, utilisées pour se détendre (à 98 %). À l’issue de cette collecte de données, 78 % des personnes sondées déclaraient utiliser ce contenu pour s’endormir, tandis que 70% l’utilisaient pour diminuer le stress, et 30 % pour soulager les douleurs.

Les effets sur notre corps

L’ASMR déclenche ainsi des sensations de fourmillements ou de picotements à la surface de la peau, sur le cuir chevelu, dans tout le corps. La personne peut ressentir une sensation de frissons, des micro-contractions sur son visage. Les réactions sont courtes et démontrent que le corps réagit et donne l’impression d’être moins stressé.